Participez à une course de stock car !

Avant d’entrer dans les règlements qui régissent le monde du stock-car, il faut commencer par définir ce qu’est le stock-car. En effet, il existe deux sortes de stock-car, celui organisé par la NASCAR et celui qui se passe dans une arène.

Dans cet article, on va se concentrer sur la deuxième version bien plus spectaculaire. 

Qu’est ce que le stock-car ?

Le stock-car n’est en aucun cas une course. C’est plutôt un rassemblement dans une arène de voitures spécialement équipées pour les chocs et les accidents  . Comme des gladiateurs, les pilotent vont devoir s’affronter entre eux et le dernier à avoir une voiture apte à rouler sera le vainqueur. Se heurter les uns contre les autres, voici la seule règle de cette discipline.

Comment participer à une compétition de stock-car ?

Il faut savoir que les voitures inscrites au stock-car sont des voitures qui ont été modifiées au niveau de la carrosserie, du châssis et de la transmission. Pour être éligible à cette compétition, le pilote devra avoir une licence de stock-car et sa voiture devra suivre les normes de sécurité imposées par les organisateurs.

Malgré le fait que ce soit un sport typiquement américain, le stock-car commence à se faire connaître dans les quatre coins du globe et surtout sur le continent européen. En France, les fans ne cessent de se multiplier et on peut dire qu’ils n’ont rien à envier aux Américains, que ce soit au niveau de la compétence des pilotes qu’au niveau des voitures. En effet, une fois modifiées, les voitures françaises comme les Peugeot, les Renault ou les Citroën ont beaucoup plus d’allure et d’endurance que les américaines.